XINJIANG, TAKLAMAKAN ET KARAKORAM

Docu-roadmovie-concert de TRANS-AEOLIAN TRANSMISSION

Jeudi 1er décembre - 20h30 // LA BOBINE

À L'ÉCRAN...

XINJIANG, TAKLAMAKAN & KARAKORAM

François R. Cambuzat, France, 2014, couleur, 75 min

Un nouveau concept : voyager/composer/écrire/filmer ailleurs, loin. «Xinjiang, Taklamakan & Karakoram» est la première réalisation de la Trans-Aeolian Transmission. Cette aventure créative a été composée, enregistrée et filmée en compagnie de chamans et musiciens dolans en pays ouïghour, au Xinjiang (Chine), au fin fond du désert du Taklamakan, dans les montagnes du Karakoram sur les frontières pakistanaise, tadjike et kirghize jusqu’aux coeurs des dernières villes-étapes de la route de la Soie. Y vivre, y voyager pendant des jours, des semaines, des mois…

Un road-movie aventureux, poétique et initiatique dans les grands espaces d’Asie centrale.

INFOS PRATIQUES

TARIF : 10 €

Achat en ligne ou à La Bobine

LA BOBINE :
42 boulevard Clémenceau – Grenoble

www.labobine.net

Organisé par la Bobine

SUR SCÈNE...

TRANS-AEOLIAN TRANSMISSION (Ex-L’Enfance Rouge)

Post-blues néo-chamanique – Italie

Après ses premières trente années d’expérimentation musicales, François R. Cambuzat (L’Enfance Rouge…) est maintenant convaincu que toute musique sera peu consistante si conçue puis exécutée sans forte émotion, risque, rébellion, sauvagerie, envol transcendantale puis redescente. Se faire détruire, immoler sa propre musique et anéantir ses influences culturelles par la puissance d’autres chants, mélodies, mélopées, autres rythmes, de transe et d’élévation. La Trans-Aeolian Transmission revisite l’instrumentation traditionnelle tout en violant guitares et basses électriques occidentales pour grincer une musique Néo-Chamanique & Post-Industrielle.

Sur scène, deux musiciens traquent l’universalité de l’émotion musicale par la destruction / reconstruction des codes dans la recherche de la transe.

découvrir leur musique

trans_aeolian_transmission5