Le petit fugitif

Le petit fugitif

à l'écran

à l'écran

Le petit fugitif

Morris Engel et Ruth Orkin

Dans un superbe noir et blanc, littéralement porté par son jeune interprète, Le Petit fugitif raconte avec modernité et poésie l’errance solitaire du jeune Joey dans le Coney Island des années 50.

À Brooklyn, deux jeunes garçons, Lennie et son petit frère Joey, 7 ans, sont livrés à eux-mêmes le temps d’un week-end. Agacé par la présence encombrante de son jeune frère, Lennie va alors lui jouer un mauvais tour en lui faisant croire qu’il l’a accidentellement tué. Persuadé d’avoir causé la mort de son frère, Joey va s’enfuir et errer seul à Coney Island, vaste parc d’attractions à ciel ouvert… L’histoire d’une blague de mauvais goût qui va se transformer en une grande aventure.

sur scène

sur scène

Iñigo Montoya & Clémentine Buonomo

Le duo Iñigo Montoya formé par Pierre Plantin et Quentin Convard, dresse avec fougue le portrait onirique d’un monde aussi beau que perturbé, leurs mélopées et leurs rythmiques ouvrent grand les portes de la musique, du rêve, de nos fantasmes… Leurs compositions électro post-pop dérangent, fascinent et donnent au récit des allures de conte fantastique.
Accompagné sur scène de Clémentine Buonomo au cor anglais, le groupe associera musique de chambre, boucles électroniques et bruitages psychédéliques, pour révéler à son paroxysme la joie, le drame et la poésie de ce classique du cinéma américain.

Une proposition résolument éclectique pour ce bijou qui influença la Nouvelle Vague.

distribution
Pierre Plantin : piano électrique, sampler, objets de bruitages (bouteilles en verre, tableau à craie)
Quentin Convard : guitare électrique, sampler, effets sonores
Clémentine Buonomo : cor anglais, voix
en partenariat avec

Créé en 2022 au Théâtre et Cinéma Georges Simenon de Rosny-sous-Bois, dans le cadre du festival Silence.

en images

Lire la vidéo

en images

Lire la vidéo