tympan œil grenoble festival ciné-concert

JOUR DE FÊTE

JOUR DE FÊTE

à l'écran

Jour de fête

Jacques Tati

Des forains s’installent dans un calme village. Parmi les attractions se trouve un cinéma ambulant où le facteur découvre un film documentaire sur ses collègues américains. Il décide alors de se lancer dans une tournée à « l’américaine ». Premier long-métrage du réalisateur, Jour de fête joue entre parole et silence autour de la tradition burlesque du cinéma muet, dans une gestion virtuose de la matière sonore, du bruitage et du gag.

sur scène

Diallèle

Pour ce troisième ciné-concert, Diallèle ouvre un dialogue entre la rythmique de Tati et leurs partitions instrumentales, se glissant dans la « rumeur sonore » de Jour de fête pour fabriquer un maillage visuel et auditif tout aussi subtil que détonant. La voix de Tati est ici le quatrième instrument du post-rock free-jazz saxophonisé de Diallèle, le chef d’orchestre de cette création musicale, bruitiste et sensible.

Sylvain Lemaire : guitare et clavier / Ludovic Fiorino : batterie / Mathieu Lemaire : saxophones baryton soprano.

en images

Lire la vidéo