L’inconnu

L’inconnu

à l'écran

à l'écran

The unknown

Tod Browning

Alonzo, « l’homme sans bras », vedette d’un cirque installé à Madrid, tire à la carabine et lance des poignards avec ses pieds sur sa partenaire dont il est secrètement et follement amoureux, la jolie Estrellita. C’est la fille de Zanzi, le directeur.

Malabar, l’hercule du cirque, est également sensible aux charmes de la jeune fille, laquelle ne lui prête pourtant aucune attention, car Estrellita est terrifiée par les mains des hommes. Aussi se sent-elle en sécurité auprès d’Alonzo.

Tod Browning, l’un des cinéastes les plus insolites de Hollywood et auteur du célèbre Freaks signe ici un chef d’œuvre du cinéma muet abordant la symbolique des figures monstrueuses tout en jonglant avec l’art de l’illusion et des techniques.

sur scène

sur scène

Rodolphe Burger

En écrivant la bande-son de L’inconnu, Rodolphe Burger s’attaque à un chef-d’œuvre du cinéma muet et il fallait bien un monument de la scène musicale française tel que lui ! Fondateur du groupe rock Kat Onoma en 1986, il poursuit en 2002 une carrière solo sous le label Dernière Bande et la Compagnie Rodolphe Burger. Sa carrière prolifique est aussi jalonnée de collaborations prestigieuses avec de nombreux artistes et auteurs : Pierre Alféri, Jacques Higelin, Alain Bashung, Rachid Taha, Erick Truffaz pour ne citer qu’eux.

Pour L’inconnu, il nous propose une partition musicale subtile et puissante à découvrir absolument !

en partenariat avec

en bonus

  • Masterclass Ciné-concert – Réservée aux étudiants musiciens de l’UGA. Avec Franck Litzler.
    Présentation de leur courte création en 1e partie de Rodolphe Burger le 24/11 à l’Amphidice.

en images

Lire la vidéo

en images

Lire la vidéo