Musiques de films qui n’existent pas

soirée de clôture

Musiques de films qui n’existent pas

soirée de clôture

à l'écran

à l'écran

Jérôme Lapierre (mash-up)

Un « mash-up » d’images créées par les musiciens eux-mêmes composé d’images inédites et références cinématographiques glanées ici et là. Leur proposition nous emmène vers un lien entre musique et cinéma de façon abstraite et organique.

sur scène

sur scène

Jérôme Lapierre et Didier Bouchet

Jérôme Lapierre, qui a notamment joué avec la chanteuse LHASA, s’entoure sur scène de son vieil ami musicien Didier Bouchet (Mama Kandy, Gnawa Diffusion…) pour mettre en image son album « Musiques de films qui n’existent pas », un montage composé d’images inédites et de références cinématographiques spécialement créé pour le festival.
Au milieu de guitares, basse, claviers, machines et bidouilles, le groupe nous enivre d’un dialogue poétique entre images et musique qui croise différents univers : de David Lynch à Portishead, de Morricone aux Bad Seeds…

en partenariat avec

en bonus

  • Soirée de clôture du festival : à la suite de Musiques de films qui n’existent pas, retrouvez Dark Star, par L’Étrangleuse (tarif unique pour la soirée)

en images

Lire la vidéo

en images

Lire la vidéo